H.LECOT

Série des palimpsestes

 

« Peindre comme le temps s’écoule : les événements s’accumulent, les couleurs investissent la toile. Puis d’autres encore. Recouvrir, cacher, d’autres aplats, plus ou moins faciles, fluides ou heurtés, invasifs ou discrets, les années s’écoulent. Attendre. Sans savoir ce qui se joue, en dessous, dans l’espace de l’épaisseur. Puis vient le moment où il faut remonter le temps. Cesser de penser, se concentrer sur le geste. Découvrir, gratter, écailler. Sans forcer jamais, en laissant faire la peinture. Là où elle tient, comme un souvenir mémorable, là où elle se dissout, se détache, un faux-semblant dont on se libère. Un travail de lucidité. » H.LECOT